EREMO DI SAN MICHELE ARCANGELO

Redentore, 04023 Formia LT, Italia
9631
accessibilità : luogo pubblico

L’ermitage de San Michele Arcangelo est une petite église située sur les pentes du mont Altino, qui appartient à la chaîne des monts Aurunci, à 1220 m d’altitude dans le territoire de Maranola (fraction de Formia) .

Nichée dans la roche, elle se trouve le long du chemin qui mène de la Sella Sola jusqu’ au sommet du Rédempteur, sur une côte en surplomb.

Le sanctuaire rupestre, dédié à saint Michel-Archange, date de 830, il est en effet mentionné dans le Codex diplomaticus cajetanus. Cependant, la façade en pierre, qui ferme une cavité naturelle, a été reconstruite en style néo-gothique à la fin du 19ème siècle, en 1893, quand l’archevêque Francesco Niola, en visite pastorale, a escaladé le mont Altino. Il a indiqué l’intérieur de la grotte comme lieu idéal pour la nouvelle construction, de manière à éviter les dommages vécus par l’église précédente, causés par les eaux de lavement, la chute de roches et de parties de glace.

Le nouveau projet a été rédigé par l’ingénieur Silvio Forte de Trivio. La roche a été carrée pour former l’emplacement de l’Église et on a obtenu un espace de douze mètres de long, dix de large et sept de haut. Sur le mur de fond, à l’opposé de celui d’entrée, une niche également creusée dans la roche, abrite la statue de Saint-Michel.

La façade, orientée vers l’ouest et avec sur les côtés deux volumes saillants, a au centre une porte d’entrée ogivale, surmontée d’une rosace ouverte pour éclairer  l’intérieur de l’église. Sur l’arc de la porte, à côté de l’inscription « Angelorum Principi », figurent les dates de 830 , année de la fondation de l’ancienne cénobie, et du 5 août 1895, jour de l’inauguration du nouveau Sanctuaire. Ces dates sont également indiquées sur une pierre tombale placée à l’intérieur de l’église. La rosace et les autres ouvertures de la façade étaient fermées par des vitraux polychromes, maintenant perdus.

Avec la construction du nouveau sanctuaire, une nouvelle route d’accès a également été ouverte, d’où le nouvel itinéraire a été réalisé, tandis que l’ancien parcours de Saint-Michel, beaucoup plus inconfortable, a été ainsi abandonné.

La région est très riche en eaux de source, qui coulent un peu partout de la voûte rocheuse. Les murs intérieurs de l’église elle-même servent de source et l’eau très froide est recueillie dans des cuves en maçonnerie. A l’extérieur, il y en a une de taille limitée avant le sanctuaire et une autre plus grande au fond, utilisée par le bétail.

La position de la chapelle, située à l’intérieur d’une grotte juste sur les pentes de la montagne, est liée à un ancien conte populaire selon lequel c’est la statue même du saint qui a indiqué l’endroit où elle voulait être vénérée. A l’origine placée dans une grotte le long du littoral de Gianola (fraction de Formia), il semble que la statue, offensée par le langage peu chrétien des marins de l’époque, soit partie sur le mont Sant’Angelo, dans le territoire de Spigno Saturnia. Même à partir de cette nouvelle position, à 1252 m d’altitude, sur une paroi rocheuse face à la mer,elle pouvait voir les marins, de sorte qu’elle décida de se déplacer sur le mont Altino, dans une cavité de la roche orientée vers l’ouest.

Les habitants de Spigno ont essayé à plusieurs reprises de la ramener sur leur territoire, mais miraculeusement la statue revenait toujours au poste actuel, dans le territoire de Maranola. La petite chapelle en l’honneur de saint Michel-Archange a été alors construite.

Le sentier à parcourir pour atteindre l’ermitage ne présente pas de difficultés particulières, il est , au contraire, adapté aux familles, grâce à la la bonne tenue et la facilité de la marche.  Long 7,3 km, le trajet s’effectue en une heure et 30 minutes, mais il est déconseillé en plein été en raison de l’exposition totale au soleil.

 

Wikipedia – Ente Regionale Parco dei Monti Aurunci,Guida ai sentieri nel parco dei Monti Aurunci.Edizione 2008

 

 

Related Listings